Actualités

NOUVEAUX LOCAUX

Dès le lundi 9 octobre, à Brest, GROUPE PRORISK vous accueille dans ses nouveaux locaux, 7 rue du Commandant Malbert à Brest, au port de comme...

Protection des Données Personnelles (RGPD)

Protection des Données Personnelles (RGPD)

Pour préparer l'échéance de mai 2018, nouveau service de mise en conformité au règlement européen pour la protection des données personnelles... | En savoir plus

Formation ERM - BRM

Formation ERM - BRM

Notre filiale KSI est désormais agréée pour délivrer la formation STCW à la direction des équipes de navire et la gestion des ressources (ERM-... | En savoir plus

Etude amont EMR

Etude amont EMR

KSI apporte actuellement son concours à l'opérateur EOLFI pour l'évaluation des risques en amont de l'installation de la ferme éolienne pilote... | En savoir plus

Conseil en sûreté maritime et portuaire

GROUPE PRORISK assiste les acteurs du monde maritime pour l'application des  règles du code ISPS.

 

En France, notre filiale KSI est un organisme de sûreté habilité (OSH) depuis 2005. Elle est RSO dans d'autres pays.

 

Nous réalisons nos études au profit des compagnies, au sein des installations portuaires et des navires, en France comme à l'étranger.

 

GROUPE PRORISK intervient :

  • Par l'élaboration partagée des scénarios de menaces sur l'activité maritime et portuaire ;
  • Pour mener, à partir de ces scénarios, des évaluations de risques et émettre des recommandations de sûreté ;
  • Pour réaliser la rédaction des plans de sûreté selon ces recommandations et la politique de sûreté en vigueur ;
  • Pour réaliser les mises à niveau réglementaire des évaluation et plans de sûreté ;
  • Pour conduire des audits pour vérifier l'application cohérente du code ISPS et l'adéquation des plans mis en oeuvre à l'évolution du contexte local.

La qualité de nos travaux repose sur la veille réglementaire et l'actualisation des menaces.

 

En particulier, nos évaluations de sûreté intègrent, d'une part l'augmentation de la menace terroriste et, d'autre part, l'intégration de la cyberattaque comme acte malveillant, conformémement aux recommandations de la circulaire n°1526 de l'OMI.